La mère Marianne déshérite ses enfants pauvres…

Qui n’a pas en tête le souvenirs doux des Noëls d’enfance et du jour de l’an où les parents et grands-parents fiers du travail accompli par leurs enfants et petits enfants leur offraient des étrennes de Noël ?

Qui de nos jours ne trouve pas normal, lorsque les pompiers viennent sonner à la porte pour vendre quelques calendriers, de leur laisser des étrennes qu’ils reverseront souvent aux veuves et pupilles, à leurs membres pauvres et endeuillés ou bien répartiront entre eux la petite somme récoltée pour ensuite organiser un petit moment de convivialité bien mérité ? Qui donc ne trouve pas normal de faire une petite offrande à ceux qui offrent leurs vies au service des nôtres ne serait-ce que sur le plan strictement humain ?

Il y a quelques temps encore à la fin d’année, le travailleur français, en fils de Marianne, recevait de la mère Patrie ses étrennes de fin d’année sous forme de « prime d’activité » de la part du service des impôts, donc du service public.

Pour les plus pauvres de ses enfants, la mère Marianne offrait tous les mois un complément de revenu par le R.S.A. activité (Revenu de solidarité active) et pour les plus exclus de la société le R.S.A. socle, qui assurait un maigre moyen de subsistance. Ce même service public, offrait également à ses enfants pauvres une aide pour le logement A.P.L. pour avoir un toit sur la tête. L’ouvrier, les petites-gens, les « sans-dents » et gilets jaunes, fiers et courageux travailleurs, accomplissant leurs besognes souvent dans des conditions difficiles, pour nourrir une famille, parfois décomposée ou recomposée, est entre deux tranches oscillant entre le non imposable et l’imposable. Le smicart dédaigné par la classe supérieure, qui ne travaille pas en costume bleu et chaussures marrons mais en bleu de travail et chaussures de sécurité, se trouve entre le marteau et l’enclume et sa sécurité ne résidera bientôt plus qu’en une paire de chaussures. Seulement le problème c’est qu’il s’agit aujourd’hui de la majorité des enfants de Marianne !

Mais la mère Marianne dont la devise Liberté-Égalité-Fraternité a supplanté dans les cœurs les vertus de Foi, d’Espérance et de Charité et ces mêmes cœurs placent leurs élans de ferveur en l’État-providence et non plus en la Divine Providence, qui pourvoit au besoin de la moindre de ses créatures. Ainsi nous le révèle notre Dieu et Seigneur : « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et notre Père céleste les nourrit, ne valez-vous pas plus qu’eux ? » (Mt VI, 26) « Observez les lys des champs comme ils poussent : ils ne peinent ni ne filent. Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux » (Mt VI, 28-29).

La religion républicaine qui entend singer l’Évangile et dont le Vicaire en France, Jupiter-Emmanuel a trahi la « foi » de ses fidèles !

Que se passe-t-il donc aujourd’hui ? Dans un mensonge flagrant, le vicaire et ses ministres ont menti au petit peuple en lui faisant croire que ses doléances avaient été écoutées. Concrètement ? La prime d’activité de fin d’année a été supprimée, le R.S.A. activité a été supprimé, les A.P.L. ont été supprimés, le service public est en voie d’être supprimé. Pour noyer la masse endormie par la consommation à outrance et dont la lobotomie programmée atteint son paroxysme, tout a été refondu sous ce nom de « prime d’activité » dont il faut faire la demande auprès de la Caisse d’allocations familiales par internet. Cela suppose avoir un ordinateur, une connexion internet, savoir utiliser ces outils et surtout déchiffrer le langage hermétique de l’administration … En clair, le travailleur qui avait le droit à la prime d’activité de fin d’année, au R.S.A. activité et aux A.P.L. (par exemple une personne touchant 1000€ net par mois), verra ces aides réduites au moins du tiers, sera imposable (!) et ont lui fera caresser la douce illusion qu’il gagne, grâce à la prime d’activité mensuelle accordée par la générosité et la largesse du dieu-république, plus qu’avec la prime d’activité annuelle ! Comment jouer sur les mots et économiser de l’argent sur le dos des petits pour offrir à maman Brigitte des manteaux Vuitton !

Mais pis encore, toutes ces demandes sont maintenant dématérialisées, que ce soit aux impôts, à la Préfecture (avec le nouveau système ANTS (Agence Nationale Des Titres Sécurisés), à la banque (avec cette volonté de faire disparaître la monnaie sonnante et trébuchante et la monnaie papier) et la disparition programmée du service public, vers une centralisation contrôlée de plus en plus, les données personnelles du petit français soient disant protégées mais enregistrées en hauts lieux… à quand la puce sous-cutanée ?

Il est temps de se réveiller car l’heure du choix décisif avance à grand pas ! La grande iniquité se révèle de plus en plus, tout comme l’iniquité de nos cœurs ! Nous avons à choisir notre Dieu : Mammon en plaçant notre espoir en l’État-Providence ou le Dieu Vivant et Vrai, car la « Bête fourvoie les habitants de la terre […]leur disant de dresser une image en l’honneur de cette Bête qui, frappée par le glaive a repris vie […] par ses manœuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom » (Ap. XIII 14 à17)

Que les élus ne se laissent pas abuser ! Il n’y a pas deux dieux, le Mal est vaincu, le Christ est Victorieux, ne nous trompons pas de lutte ! Sommes-nous prêts à être au ban de toute vie sociale pour ne pas se laisser accaparer par des combats qui ne relèvent pas de la vraie Foi ?

« Catholique et Français toujours » ? L’heure est au choix !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s