« Ils mettent leur gloire dans ce qui est leur honte, et leurs pensées sont pour la terre »

Bien sûr que la liberté de culte est très importante mais la vie est plus importante que tout et la vie c’est de lutter contre le Coronavirus (Gérald Darmanin, France Info, 13 novembre 2020) Comme pour contredire immédiatement le Conseil d’Etat et rétablir chez les catholiques l’échelle authentique des priorités, la messe du 23e Dimanche […]

Lire la suite « Ils mettent leur gloire dans ce qui est leur honte, et leurs pensées sont pour la terre »

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme »

En ces temps de calamités où le terrorisme sanitaire et islamique opprime les peuples comme l’Eglise, le Dimanche de la Toussaint nous convie à louer la Providence de nous avoir gratifiés d’un nombre si considérable d’intercesseurs [1]. En effet, ces modèles de sainteté, couronnés au Ciel pour leurs victoires contre le mal et contre eux-mêmes […]

Lire la suite « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme »

L’emmerdeur salutaire

Extrait d’un entretien bien connu de Bernard Pivot avec René Etiemble (1980) où l’écrivain assumait sa réputation d’emmerdeur. Un bel idéal d’une nécessité toujours plus brûlante auquel tout catholique devrait être particulièrement sensible. B. Pivot : Je vais vous lire une phrase qui était le début d’un article que vous consacrait récemment Pierre Assouline. Il […]

Lire la suite L’emmerdeur salutaire

Macron, Kéké et « les cultes »

Interrogé le 3 mai par Guillaume Roquette, directeur de rédaction du Figaro Magazine, sur la reprise des offices religieux, Christophe Castaner – Kéké pour les intimes – encore alors ministre des cultes, a répondu n’en pas voir la nécessité car, dit-il, « je pense, que la prière n’a pas forcément besoin de lieu de rassemblement » ; […]

Lire la suite Macron, Kéké et « les cultes »

« Dieu premier servi ! »

Dimanche dernier, 3e Dimanche après Pâques, saint Pierre nous exhortait à nous soumettre à toute institution humaine [1], leçon que les successeurs actuels des Apôtres ont manifestement bien retenue. Ils ont malheureusement oublié que saint Pierre envisageait en l’espèce un pouvoir accomplissant son office temporel, « châtiant les malfaiteurs et approuvant les gens de biens » [2] […]

Lire la suite « Dieu premier servi ! »